Compte-rendus de l’Evolution des Travaux et du Projet

Chantal Aubin en résidence au collège de Château-la-Vallière

Cette résidence a reçu, pour l’année scolaire 2017 – 2018, le soutien de la DRAC Centre Val de Loire et du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire.

Compte-rendu d’évolution des travaux et du projet – avril 2018

Les travaux d’écriture progressent. En 6ème 4 groupes fonctionnent : chaque conte a trouvé son personnage central (jeune garçon). Les histoires font intervenir des animaux de la forêt (écureuil, cerf, chouette, oiseau. L’intrigue avance selon les événements surprenants et la magie qui est introduite…

Sur le plan de la méthode, les élèves utilisent un cahier de « brouillon » avec une page destinée aux idées et l’autre côté à l’écrit formalisé. Selon Chantal Aubin et les enseignants, les élèves ont aujourd’hui acquis le réflexe d’utiliser ce cahier pour s’aider à réfléchir, à échanger et à écrire.

Dans le même temps les élèves sont amenés à utiliser les temps du passé (imparfait et passé simple) qui figurent à leur programme scolaire.

D’autre part, Chantal Aubin a introduit pour la première fois une activité d’interaction entre les groupes : chaque groupe a du présenter oralement aux autres groupes son projet de conte et son écrit. .

Pour les élèves de SEGPA, la construction du conte se fait majoritairement lors des échanges verbaux et une aide plus importante est apportée à l’écrit par l’équipe enseignante.

 

_____________

Chantal Aubin en résidence au collège de Château-la-Vallière

Cette résidence a reçu, pour l’année scolaire 2017 – 2018, le soutien de la DRAC Centre Val de Loire et du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire.

 

Compte-rendu d’évolution des travaux et du projet – mars 2018

Les participants accompagnants aux ateliers de français et d’illustration sont :

  • Chantal Aubin
  • les 3 enseignants (SEGPA, français, arts plastiques)
  • l’étudiante en lettres pour la création d’un journal de bord ou gazette
  • la documentaliste du collège pour l’encouragement à la lecture et la mise à disposition de livres et de documents autour du conte

 

Actuellement, les contes sont élaborés en groupe de 4 à 6 élèves :

  • 1 groupe SEGPA
  • 4 groupes de 6ème

 

La trame du conte est guidée par Chantal Aubin et les enseignants :

  1. trouver le héros (qui est-il, quelle est sa famille , où habite-t-il?)
  2. qu’est-ce qui va le propulser vers une aventure ?
  3. quelles seront les épreuves auxquelles il devra se soumettre ?

 

Un travail d’information sur la chaîne du livre est fait conjointement à l’atelier par Chantal Aubin :

  • la mise en page (typographie, présentation de la page) avec les apports d’exemples personnels par Chantal Aubin (qui a laissé plusieurs de ses livres de contes au CDI du collège.
  • questionnement et information autour de l’édition : qu’est-ce qu’un éditeur  Que fait-il ? Comment choisit-il les livres qu’il édite, quelles sont les relations entre l’auteur et son éditeur ?

 

Le travail de rédaction, difficile pour la plupart de ces jeunes élèves, est cependant bien engagé et évolue en fonction de la créativité de chaque groupe mais aussi des contraintes avancées par Chantal Aubin.

La première exposition aura lieu lors de la journée Porte Ouverte au collège le vendredi 15 juin en fin d’après-midi. L’exposition reprendra l’ensemble des travaux aboutis de l’année : livres d’artistes, contes typographiés (encadrés pour une facilité de lecture à plat), journal /gazette du projet, etc.

Après cette première ouverture au public, l’exposition (originale ou copie) pourrait devenir itinérante et être proposée à d’autres bibliothèques du département par l’intermédiaire de la bibliothèque centrale de prêt qui assurerait  l’entreposage et la logistique du transport des œuvres.

D’ores et déjà, avec le souci de la mise en valeur de la démarche, des recherches sont entreprises par la Maison des écritures en partenariat avec la bibliothèque départementale de prêt pour la mise en place d’une exposition/inauguration ouverte à un public scolaire plus vaste et à tout public sur l’agglomération tourangelle :

  • le lieu : ont été évoquées les bibliothèques de Joué-lès-Tours et de Luynes qui offrent une possibilité de « mise en scène » des créations : possibilité de lectures de leur conte par des élèves, logistique (lumière et fond de scène). En outre, la médiathèque de Joué-lès-Tours possède un fonds de livres d’artistes qui entrerait en résonance avec l’exposition. La bibliothèque de Luynes offre l’avantage de se situer plus à proximité du collège, au nord ouest de Tours.
  • Recherche d’interactivité pour rendre vivante l’exposition auprès des jeunes collégiens mais aussi des visiteurs. A ce propos, la bibliothèque départementale peut mettre à disposition un petit atelier de sérigraphie ambulante intitulé « roule ma poule »: les textes (courts) sont édités via un programme internet. Ensuite,  ils passent dans une caisse enregistreuse et peuvent être obtenus en impression sous forme de ticket en appuyant sur l’un des boutons correspondant au texte. Ce système est utilisé par la SNCF lors du festival du Printemps des poètes. Ainsi il  serait possible que les contes (ou partie) soient édités aussi sous cette forme avec la complicité et l’aide de l’auteur du programme et de la machine à sérigraphier qui fait partie du personnel de la bibliothèque départementale.

Pour la Maison des écritures,

Monique Martin