C’est passé en saison 2018-2019

Dimanche 24 juin 2018 a lieu le Cabaret Poétique à la Chapelle Saint André de Neuvy-le-Roi.

 

Des poèmes tziganes et rom ont été lus par Delphine Dufour, Michèle Plisson et Jean-Louis Maître sur des musiques tziganes interprétées par Elise Kusmeruck au violon et chant et Paul Motteau à la contrebasse.

Une trentaine de personnes ont pu assister à cette superbe représentation.

 

 

 ___________________________

 

 

 

Dans le cadre de la Résidence Auteur au Collège de Chantal AUBIN, la première exposition des réalisations des collégiens de Château-la-Vallière

a eu lieu le Vendredi 15 juin 2018 lors de la journée

portes ouvertes au Collège Joachim du Bellay

 

 

___________________________

 

 

Foire Aux Livres de Neuvy-le-Roi

8ème Edition

Mardi 08 Mai 2018

La Maison des écritures a participé à la foire aux livres ce Mardi 08 mai de 09h00 à 18h00.

de nombreux livres de sa collection ont été mis en vente.

 

___________________________

 

 

 

 

___________________________

 

 

___________________________

 

Dans le cadre de FEMMES EN CAMPAGNE

LA MAISON DES ECRITURES

A invité Catherine GUYOT – Responsable de la communication

DES EDITIONS DES FEMMES-ANTOINETTE FOUQUE

Une Rencontre – débat autour de cette maison d’édition historique pour la libération des femmes s’est tenue le Mercredi 07 mars 2018 à 18h30 à la Bibliothèque Municipale Associée de NEUVY-le-ROI

 article paru dans la NR

Créées en 1973, au sein du Mouvement de Libération des Femmes (MLF), lui-même né en 1968, les éditions Des femmes affirment dès leurs premiers pas une ambition historique pour les femmes. « Il était urgent qu’après avoir pris la parole, les femmes prennent le stylo. Si l’on considère que les peuples sans écriture n’ont pas d’histoire, il fallait passer à l’écriture pour entrer dans l’histoire », selon leur fondatrice Antoinette Fouque. La maison d’éditions a été pensée et conduite pendant ces 45 années comme un outil de combat politique, un lieu stratégique. Un lieu qui rayonne dans le monde entier, un combat qui englobe toutes les luttes des femmes, de l’engagement pour leurs droits et pour la démocratie, au travail des sciences humaines et de la pensée, en passant par la recherche d’écritures nouvelles, capables de « déconstruire l’écriture androcentrée, matricide, et de mettre au jour une écriture sexuée, matricielle ».

Aujourd’hui, Des femmes-Antoinette Fouque édite aussi bien les FEMEN qui y publient leur manifeste Rébellion que Catherine Lopes Curval qui,dans Femmes d’artistes, femmes artistes, explore les relations des couples de créateurs ; ou encore Clarice Lispector, la géniale brésilienne dont le travail est avant tout d’écriture.

Des écrivaines argentines, aussi, Susana Romano Sued, qui se souvient du camp de torture sous la dictature (Pour mémoire, Argentine 1976-1983), ou Alicia Dujovne Ortiz, exilée sous la même dictature, et dont le reportage Milagro Sala, l’étincelle d’un peuple, vole au secours d’une prisonnière politique d’aujourd’hui dans son pays.