Actualités

Il sera l’invité d’Ahmed Kalouaz le 18 octobre au Bon Accueil.

André Bucher Le Pays qui vient de loin

2003. 183 p.

Sabine Wespieser Editeur

Jérémie, 18 ans, son père Daniel, 40 ans, se retrouvent dans la ferme de Samuel, leur grand-père et père pour l’enterrer sur ses terres rudes et finir la coupe de bois commencée avec Paul, le vieil ami de Samuel. Daniel a été privé de son fils par son divorce difficile dont le souvenir reste douloureux et dont les péripéties se poursuivent et s’achèvent ici. Le père et le fils se retrouvent alors  et comblent les manques, les absences. Entre les souvenirs de Paul, ceux de Daniel, le secret de Samuel, sa présence toujours vive, une nouvelle vie se décide pour Jérémie, en accord avec la nature et avec lui-même.

André Bucher écrit ici somptueusement le roman des liens, de filiation, de paternité, d’amour, d’amitié, d’attachement à une terre rude magnifiée par l’écriture. Il célèbre joyeusement les beautés de la nature, ses mystères, ses réalités économiques difficiles, dans une langue poétique sans afféterie. 

Dimanche 11 juin, après avoir voté et en attendant le dépouillement, venez assister à l’Avant-Première de la création de l’Atelier de Recherche et de Création théâtrales 37 de la Cie JM Cano Lopez,

L’Etranger ou J’ai secoué la sueur et le soleil d’Albert Camus.

17 h, Chapelle Saint-André de Neuvy-le-Roi
Assistez à une séance de travail théâtral.

Actualités

Il sera l’invité d’Ahmed Kalouaz le 18 octobre au Bon Accueil.

André Bucher Le Pays qui vient de loin

2003. 183 p.

Sabine Wespieser Editeur

Jérémie, 18 ans, son père Daniel, 40 ans, se retrouvent dans la ferme de Samuel, leur grand-père et père pour l’enterrer sur ses terres rudes et finir la coupe de bois commencée avec Paul, le vieil ami de Samuel. Daniel a été privé de son fils par son divorce difficile dont le souvenir reste douloureux et dont les péripéties se poursuivent et s’achèvent ici. Le père et le fils se retrouvent alors  et comblent les manques, les absences. Entre les souvenirs de Paul, ceux de Daniel, le secret de Samuel, sa présence toujours vive, une nouvelle vie se décide pour Jérémie, en accord avec la nature et avec lui-même.

André Bucher écrit ici somptueusement le roman des liens, de filiation, de paternité, d’amour, d’amitié, d’attachement à une terre rude magnifiée par l’écriture. Il célèbre joyeusement les beautés de la nature, ses mystères, ses réalités économiques difficiles, dans une langue poétique sans afféterie. 

Dimanche 11 juin, après avoir voté et en attendant le dépouillement, venez assister à l’Avant-Première de la création de l’Atelier de Recherche et de Création théâtrales 37 de la Cie JM Cano Lopez,

L’Etranger ou J’ai secoué la sueur et le soleil d’Albert Camus.

17 h, Chapelle Saint-André de Neuvy-le-Roi
Assistez à une séance de travail théâtral.

Actualités

Il sera l’invité d’Ahmed Kalouaz le 18 octobre au Bon Accueil.

André Bucher Le Pays qui vient de loin

2003. 183 p.

Sabine Wespieser Editeur

Jérémie, 18 ans, son père Daniel, 40 ans, se retrouvent dans la ferme de Samuel, leur grand-père et père pour l’enterrer sur ses terres rudes et finir la coupe de bois commencée avec Paul, le vieil ami de Samuel. Daniel a été privé de son fils par son divorce difficile dont le souvenir reste douloureux et dont les péripéties se poursuivent et s’achèvent ici. Le père et le fils se retrouvent alors  et comblent les manques, les absences. Entre les souvenirs de Paul, ceux de Daniel, le secret de Samuel, sa présence toujours vive, une nouvelle vie se décide pour Jérémie, en accord avec la nature et avec lui-même.

André Bucher écrit ici somptueusement le roman des liens, de filiation, de paternité, d’amour, d’amitié, d’attachement à une terre rude magnifiée par l’écriture. Il célèbre joyeusement les beautés de la nature, ses mystères, ses réalités économiques difficiles, dans une langue poétique sans afféterie. 

Dimanche 11 juin, après avoir voté et en attendant le dépouillement, venez assister à l’Avant-Première de la création de l’Atelier de Recherche et de Création théâtrales 37 de la Cie JM Cano Lopez,

L’Etranger ou J’ai secoué la sueur et le soleil d’Albert Camus.

17 h, Chapelle Saint-André de Neuvy-le-Roi
Assistez à une séance de travail théâtral.

EDITORIAL

La Maison des écritures a bâti son projet sur un objectif précis : le développement d’une dynamique culturelle et littéraire en milieu rural. Le rayonnement de l’association grâce au travail réalisé par les bénévoles de l’association en partenariat avec des structures départementales et régionales en fait une référence incontournable.

L’association a particulièrement orienté son action vers le soutien à la création littéraire en organisant des résidences d’écrivains, vingt et une en 2012. Ces résidences ont créé les conditions de rencontre avec des professionnels. Des écrivains, éditeurs, traducteurs, libraires, imprimeurs, plasticiens, photographes, journalistes, hommes de radio, reporters… ont permis une sensibilisation du public à travers des champs d’écritures multiples.